colore-la-vie

Quand j'étais petit, je me disais que je voulais être n'importe qui. Sauf moi.

Mardi 4 avril 2017 à 9:34

A peu de choses près il reste l'oxygène devant une porte et demi, qui prend la place d'un balcon et sans qu'on sache quoi en faire. Il y a aussi le fiasco d'un vendredi soir, le cyanure d'une atmosphère des jours d'hier, du temps dont on raffolait, qu'on faisait courir sur nos doigts quand ils étaient pas scellés. A peu de choses près il y a la douceur de tes yeux que j'ignore, il reste les fragments du bruit qui m'affole, les effluves poivrées d'un sentiment détestable, celui d'être à peu de choses près passé à côté d'un truc géant, un truc qui s'inhale, qu'on n'oublie jamais, jamais. A peu de choses près il reste quoi, toi, moi, et trois quatre mois,  sans qu'on ai su quoi en faire, jamais. 

Indiscrétion incontrôlée.

Dis moi tout.

Par dissertation writing help le Mercredi 1er novembre 2017 à 6:59
There is an absence of straightforwardness in Spiked articles, for example, the one I connect to above. I can't see where they get their data from, as they don't source claims. There is a reference to acquiring material by fair, direct and open means.
 

Dis moi tout.









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://colore-la-vie.cowblog.fr/trackback/3277930

 

<< Présent | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Passé >>

Créer un podcast