colore-la-vie

Quand j'étais petit, je me disais que je voulais être n'importe qui. Sauf moi.

Mardi 4 avril 2017 à 9:34

A peu de choses près il reste l'oxygène devant une porte et demi, qui prend la place d'un balcon et sans qu'on sache quoi en faire. Il y a aussi le fiasco d'un vendredi soir, le cyanure d'une atmosphère des jours d'hier, du temps dont on raffolait, qu'on faisait courir sur nos doigts quand ils étaient pas scellés. A peu de choses près il y a la douceur de tes yeux que j'ignore, il reste les fragments du bruit qui m'affole, les effluves poivrées d'un sentiment détestable, celui d'être à peu de choses près passé à côté d'un truc géant, un truc qui s'inhale, qu'on n'oublie jamais, jamais. A peu de choses près il reste quoi, toi, moi, et trois quatre mois,  sans qu'on ai su quoi en faire, jamais. 

Indiscrétion incontrôlée.

Dis moi tout.

Par psychology assignment help le Samedi 27 mai 2017 à 11:52
Thanks for sharing the important information with all of us. It was really good work. I will remember to bookmark your blog and will eventually come back from now on. I want to encourage that you continue your great writing, have a nice day!
Par management assignment help le Samedi 27 mai 2017 à 11:54
I am really glad I've found this information. Nowadays bloggers publish only about gossips and internet and this is really frustrating. this is what I need. Thanks for keeping this website, I will be visiting it.
 

Dis moi tout.









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://colore-la-vie.cowblog.fr/trackback/3277930

 

<< Présent | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Passé >>

Créer un podcast